Pour profiter de l'ensemble des fonctionnalités de ce site, activer JavaScript ou mettre à jour son navigateur. Sans JavaScript, les différentes fonctionnalités ne peuvent être utilisées.

Développement du vocabulaire en âge préscolaire

Le développement du vocabulaire est normal quand...

âgé de 1 à 2 ans

l'enfant apprend à produire ses premiers mots (vers 1 - 1,5 an), et il comprend plus de mots qu'il n'en produit.

âgé de 2 à 3 ans

l'enfant de 2 ans connaît entre 10 et 600 mots.

l'enfant de 2-3 ans connaît des mots de différentes classes, en général au-delà d'une centaine de noms il utilisera des verbes ("donner"), des adjectifs (grand"), puis des pronoms ("ça") et des adverbes ("beaucoup"). Il commence à relier les mots entre eux et à les épeler.

l'enfant de 3 ans apprend un nouveau mot par jour.

âgé de 4 à 6 ans

l'enfant connaît des centaines de mots de plusieurs classes (verbes, noms, adjectifs...)

l'enfant de 6 ans utilise déjà 10 000 mots.

Il faut accompagner le développement du vocabulaire quand...

âgé de 1 à 2 ans

l'enfant ne produit quasiment aucun mot, sa production de mots prend du retard, et que l'enfant a des difficultés à comprendre les paroles.

âgé de 2 à 3 ans

l'enfant connaît 10 mots et n'obéit pas aux demandes simples ou les interprète mal. L'enfant a des difficultés à reconnaître par leur nom des objets ou des choses familières.

 

 

 

âgé de 4 à 6 ans

l'enfant peut raconter une histoire à partir d'images mais son vocabulaire est restreint.

 

Il convient…

âgé de 1 à 2 ans

de faire faire un diagnostic de la parole par le dispensaire de puériculture (Neuvola en finnois), où l’on commencera à suivre le développement du langage.

âgé de 2 à 3 ans

d’emmener l’enfant voir un·e thérapeute du langage, qui va suivre le développement du langage ou commencera une rééducation, et prodiguera des conseils pour s’entraîner à la maison.

de faire suivre à l’enfant une thérapie du langage. Si le développement du langage est clairement en retard, on pourra faire faire un diagnostic à l’hôpital central. Psychologues, docteurs, thérapeutes du langage et d’activation procèdent à une évaluation du développement de l’enfant et dressent la liste des mesures de soutien. Un diagnostic de trouble du langage pourra être établi.

âgé de 4 à 6 ans

de faire suivre à l’enfant une thérapie du langage et au besoin une thérapie d’activation. Des conseils pour le développement du langage et de la motricité seront donnés au·à la tuteur·rice. Il est possible que la sécurité sociale finlandaise Kela prenne en charge la thérapie si un diagnostic est établi.

Si un diagnostic de trouble du langage est établi, l’enfant commence sa scolarité un an plus tôt et la termine un an plus tard que les autres.

 

S'abonner à la newsletter

Haut de page